10 revenus passifs possibles en partant de rien

Générer des revenus passifs est une idée intéressante à plus d’un titre. Il s’agit de gagner de l’argent, en fournissant peu de travail. A partir d’une démarche unique et souvent simple, des revenus sont générés sur le moyen ou le long terme sans considération de travail horaire. De quoi atteindre un idéal d’indépendance financière, compléter ses revenus ou anticiper une retraite plus confortable. Voici 10 idées de revenus passifs à mettre en oeuvre, en partant de rien.

► Un revenu passif traditionnel: l’immobilier

La pierre est toujours considérée de nos jours comme un investissement sûr et rentable à tous les termes. Cependant, cette idée est souvent corrélée à la possession d’un capital de départ. Il existe des moyens de “faire sans”, quand on part de zéro.

👉L’emprunt sans apport

De façon générale, on considère que les banques ne prêtent pas sans un apport conséquent. Souvent, elles demandent à ce que le ou les emprunteurs assument l’équivalent des frais de notaire. Par exemple, si vous voulez emprunter 150000 €, attendez-vous à ce que la plupart des établissements bancaires vous demandent environ 15000 €. Si vous souhaitez investir sans apport, passez votre chemin.
Mais ce n’est pas une fatalité: dans certains cas, il est des établissements qui pratiquent ce qu’on appelle un prêt à 110%.

Ces banques acceptent de prêter une somme supérieure à la valeur du bien. Cela représente un risque pour elles: une revente anticipée pourrait ne pas rembourser l’emprunt. Avec un dossier en béton (revenus réguliers, capacité d’épargne), et en affichant la volonté d’être un bon client souscrivant, par exemple, des produits d’assurance. Soyez clairs enfin quant à votre projet d’investissement, ce genre de dynamique peut plaire. Et surtout, n’hésitez pas à consulter plusieurs établissements pour obtenir gain de cause!

 

👉Idée n°1: se lancer dans l’immobilier locatif

Sans conteste, acheter des logements, notamment des appartements, pour les louer et en tirer un revenu est une activité considérée comme rentable.

Est-ce un revenu passif? Dans une certaine mesure, oui. Tout est encore une fois une question de moyens à investir. Sans apport initial, il est parfois difficile de déléguer les tâches de gestion locatives diverses , car cela représente des frais. De même, il est nécessaire de s’occuper soi-même des travaux à effectuer immanquablement.

Enfin, avant un certain point, la gestion du patrimoine proprement dite et votre comptabilité ne peut être déléguée de façon rentable. Revenu passif oui, car les loyers tombent tout seuls, mais attention aux accidents! En revanche, au bout de quelques temps, lorsque vous commencez à réellement à vivre de vos revenus locatifs, les outils de gestion locative (par agences), de gestion du patrimoine et les contrats d’entretien permettent de vous décharger de ces responsabilité moyennant un investissement souvent mensuel. De quoi vous dégager du temps pour bien vivre

👉Idée n°2: la location de courte durée

Un bon moyen de convaincre un partenaire bancaire potentiel si vous n’avez pas d’apport peut-être d’axer son futur investissement sur des locations de courte durée.
Dans certaines conditions, cela peut-être en effet très rentable, à court terme, même si à première vue cela semble moins sûr.

Pour rassurer votre banquier sur votre projet, prospectez dans un secteur en tension immobilière, ou les besoins sont forts. Donc, plutôt en ville près des facilités de transports, afin de capter une clientèle d’affaire qui louera à la nuit ou à la semaine, ou dans un secteur touristique bien connu, afin d’attirer les touristes.

Allier les deux, c’est un peu la formule gagnante. Ciblez par exemple un hyper-centre d’une grande ville ou d’une ville côtière, dynamique à la fois économiquement et d’un point de vue touristique, en privilégiant les petites surfaces (studio à 3 pièces), plus simples à entretenir et à louer, plus rentables pour gagner un vrai revenu

 

▶︎ Les revenus passifs en bourse

La bourse peut-être un moyen de générer des revenus passifs, c’est bien connu. Cependant, est-ce faisable sans apport?

👉 Idée n°3: cherchez un complément grâce à un PEA

Ouvrir un PEA est une procédure simple, et qui ne demande que très peu d’investissement. D’emblée on objectera que l’on ne part pas “de rien”: c’est vrai; mais cela peut se réaliser avec des revenus modestes, le tout étant de budgétiser ses apports mensuels.

Par exemple, en plaçant initialement 300 €, puis 100 € par mois, il est vrai que le retour sur investissement peut paraître maigre.

Il faut bien sûr gérer ses placements, en privilégiant des actions d’entreprises sûres, historiquement connues et potentiellement fiables sur le long terme, susceptibles de rapporter des dividendes. Il s’agit de revenus rentables sur le long terme, car après quelques années, cela peut devenir un revenu passif majoritaire dans votre budget, capable même de vous assurer une retraite confortable, tout en vous assurant une certaine sécurité.

👉Idée n°4: passer par une phase d’accumulation

Pour commencer à jouer en bourse de façon plus efficace, il faut constituer un capital, et donc considérer qu’on est actifs dès avant les premiers retours d’investissements.
Prenez très au sérieux cette période de fructification: il s’agit de conserver une part prédéfinie de vos revenus actifs afin de constituer un capital utilisable directement en bourse.

Pas pour un PEA, qui assure du long terme, mais pour investir sur des coups potentiellement très profitables. Ce qui est gratuit à ce moment là, c’est le fait de se documenter sérieusement. On peut aussi s’entraîner avec rigueur à trader, avant d’engager son investissement, sur des plateformes de trading utilisant de la monnaie fictive par exemple.

Cela peut paraître ludique, mais à terme cela peut-être très sérieux, et vous permettre de générer un revenu passif important grâce à des risques maîtrisés.

👉Idée n°5: les revenus passifs émergents, selon votre talent

En dehors des moyens traditionnels, il existe grâce à internet des solutions pour se générer un revenu régulier de façon passive. Cela nécessite souvent d’apprendre quelques techniques et d’y consacrer initialement du temps, mais sur le long terme cela peut-être très intéressant tout en mettant en avant vos talents.

👉Idée n°6: éditer des Pdfs pour Amazon / Kindle

Amazon, c’est tout un écosystème. Cela fait longtemps que la liseuse Kindle est sortie, et le format ebook est maintenant très courant. Il faut dire que les prix pour le lecteur sont particulièrement intéressants, l’essentiel de l’offre se situant à 0,99 €. Il ne s’agit pas d’écrire un livre, afin de le mettre en vente.

C’est bien, mais ce n’est pas ce qui peut rapporter un revenu passif de façon efficace et durable, sans investir d’argent. Créez des fichiers PDF avec Amazon KDP, formez vous à former des titres accrocheurs et flattant les moteurs de recherches, faites la promotion sur les réseaux et profitez de la politique d’affiliation d’Amazon, et le tour est joué. En créant un effet de masse, cela peut rapporter gros.

Certains créateurs de PDF en vivent très bien. Vous me direz qu’il est nécessaire d’être écrivain: en réalité pas forcément! Vous pouvez éditer un pdf à partir d’oeuvres du domaine public, en proposer des résumés, publier des synthèses, des articles à la façon d’un blogueur ou d’un infopreneur…les possibilités de format sont infinies, le prix unique, et surtout, la clientèle potentielle est celle…d’Amazon, excusez du peu.

👉Idée n°7: le “print on demand”

Une pratique très intéressante et potentiellement ludique, qui peut mettre en valeur vos talents, notamment artistiques, sans investir d’argent. Il existe quelques plateformes dédiées, telles que teespring ou Spreadshirt.

Le principe est simple: vous proposez un logo ou un dessin, ou encore un dicton ou une phrase accrocheuse un peu stylisée, et la plateforme se charge de vendre votre oeuvre d’art imprimée sur tous type de support.

Aussi longtemps que votre oeuvre se vend, vous touchez des revenus dessus, un peu comme des royalties. Cela concerne tous types de support, de quoi être créatif à l’infini: mugs, t-shirts, porte-clefs, sweats, sets de table, parfois meubles, stickers auto, peluches…Tout est possible. Là encore, il peut s’agir d’un complément de revenus ludique, mais certains créatifs en font leur métier à part entière et gagnent très bien leur vie. Peut-être pas un revenu totalement passif car il est bon d’entretenir votre stock, mais à bien y réfléchir, il y a aussi du travail lorsqu’on investit dans l’immobilier. Alors, autant choisir en fonction de ses passions et talents, non?

👉Idée n°8: le boom du dropshipping

Qu’est-ce que le dropshipping? Est-ce une pratique viable quand on veut s’assurer un revenu passif conséquent? Est-ce vraiment un revenu passif?
Commençons par la dernière question: non, l’argent n’afflue pas sans rien faire. Oui, il peut affluer sans que vous décolliez de votre canapé. Mais il va quand même falloir y passer un peu de temps, surtout le temps de prendre le coup de main et tous les renseignements nécessaires, y compris légaux.

Le principe est simple: vous servez d’intermédiaire entre les clients consommateurs et un grossiste disposant du stock. Vous proposez à la vente, vendez, mais ce n’est pas vous qui gérez le stock. Le grossiste y trouve un avantage également. Ces ventes vous rapportent des revenus en terme de commissions bien sûr, mais également grâce au trafic généré sur le site que vous aurez créé pour proposer les produits à vendre. La création d’une boutique en ligne est ce qui rapporte le plus sur le long terme.

Cependant, pour démarrer simplement ou pour pouvoir gérer cette activité comme un revenu complémentaire, il existe des plateforme de dropshipping. L’e-commerce a le vent en poupe et offre de nombreuses opportunités! Avec de l’expérience, vous pourrez dégager de très bons revenus avec très peu de temps passé. Pour ouvrir un boutique et démarrer le dropshipping vous pouvez vous inscrire sur Dropizi ou Wizishop

Il faudra vous formez au e-commerce , cela n’est pas magique il faut du travail et de bonnes connaissances et de savoir faire. Je vous conseille les formations en ligne comme Ecommerce académie

👉Idée n°9: le blogging, ou devenir infopreneur

Voilà une façon de générer des revenus passifs qui peut devenir très intéressante, pourvu que vous puissiez investir en temps dès le départ (mais pas forcément en argent si vous utilisez un CMS gratuit). L’intérêt est de vivre de votre passion: écrire, parler de votre passion, communiquer. Vous pouvez choisir de mettre en place un gros blog ou site, qui bien entretenu peut rapporter très gros pourvu que vous vous intéressiez au bon contenu, aux backlinks et aussi aux affiliations. Cela dit, il peut être plus sécurisant de créer plusieurs blogs:

en effet, aucun site n’est à l’abris d’un problème de référencement ou d’une baisse de fréquentation. Si cela ne concerne qu’un site sur 5 ou 6, cela n’aura pas trop de conséquences sur vos revenus.

Ce n’est donc encore pas à proprement parler passif, au sens qu’il ne s’agit pas d’une rente; mais l’expérience réduira petit à petit le temps passé à entretenir vos blogs, alors que les revenus générés par la publicité et les affiliations empruntent une courbe ascendante.
Considérez qu’il s’agit là d’un véritable métier, fondé sur vos passions et centres d’intérêt, faisable de chez vous!

👉 Idée n°10: créer une ou plusieurs chaînes Youtube

youtube

 

Voilà une idée qui peut-être totalement complémentaire avec le blogging: créer une chaîne youtube. Généralement, elles sont thématiques, et ce n’est pas bien difficile. Munissez vous de matériel vidéo et audio correct, même si l’on peut commencer avec un téléphone; choisissez un thème.

Cela peut-être une passion pour laquelle vous avez des compétences propres, mais attention, il faut tout de même que cette passion soit suffisamment partagée pour avoir un public et des abonnés. On ne compte plus par exemple les chaînes sur les thématiques du bricolage ou du jardinage, ou encore celles proposant des conseils beauté ou le coaching en développement personnel. Les sujets sont infinis!

En quoi cela peut-il créer un revenu passif? En développant votre chaîne youtube vous intégrez le programme google Adsense et générez des revenus publicitaires sur lesquels vous aurez votre part.

De plus, si votre chaîne attire du monde vous pourrez tenter d’obtenir du sponsoring et rechercher des affiliations. Au final, une chaîne youtube qui fonctionne bien peut générer des revenus suffisants pour vivre, à tout le moins assurer un revenu de complément.
Si vous tenez des blogs, c’est du pain béni: pour une page thématique, une vidéo youtube. Cela flattera votre référencement dans les deux sens et augmentera vos revenus pour un contenu unique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *