7 métiers pour gagner 3000 euros par mois

Quel est le métier qui permettrait de gagner 3000 euros par mois ? Une très bonne question qui mérite des réponses claires et précises. À l’heure actuelle, le travail est considéré par les salariés comme une opportunité de se développer en tant qu’humain, à côté du fait qu’il permet de lui fournir le pain quotidien. Au-delà de l’aspect financier, les employés recherchent de plus en plus le bien-être au travail. Cependant, en fonction de nos parcours et de nos expériences, on souhaite disposer d’un revenu qui pourrait couvrir toutes nos charges et nous permettre aussi de faire des économies (pour partir en vacances, construire sa maison et ne plus louer, etc.). Si vous souhaitez savoir les métiers qui sont payés à 3000 euros par mois, découvrez cette liste qu’on a établie spécialement pour cela.

Contents

1.  Négociateur immobilier, un excellent métier pour gagner 3000 euros par mois

Quels sont les métiers qui recrutent et qui proposent un bon salaire ? Voilà une question qu’on se pose surtout en fin de cursus universitaire ou avant d’entamer une formation professionnelle. Le secteur de l’immobilier est toujours très prometteur. On sait que la pierre est un investissement sûr et on ne cesse de faire des placements dans l’immobilier. Il est donc tout à fait normal qu’il fasse partie de l’un des secteurs qui recrutent le plus. Pour avoir un revenu moyen de 3000 euros par mois, la profession de négociateur immobilier est recommandée. Mais, il peut toucher jusqu’à 5000 euros par mois.

Qu’est-ce qu’un négociateur immobilier ?

Le négociateur immobilier est un intermédiaire entre le vendeur du bien immobilier et l’acquéreur. Poste commercial, son travail consiste à trouver des biens à vendre, à les promouvoir et à les présenter à des acheteurs potentiels. Il apporte son savoir-faire dans la négociation et veille à faciliter la conclusion des ventes. Il intervient pour conseiller, accompagner et assister dans les différentes procédures. Il s’adresse tant aux propriétaires qui veulent vendre ou faire louer leur bien immobilier qu’aux locataires et acheteurs.

Les missions pour devenir négociateur immobilier

Le principal travail d’un négociateur immobilier sera donc de convaincre des acheteurs afin d’obtenir des mandats de vente. Mais, avant cela, il devra avant tout faire une prospection. Faisant partie des métiers pour gagner 3000 euros par mois, il se doit de constituer un réseau de connaissance pour lui mettre la puce à l’oreille sur les opportunités d’affaires. Il doit également disposer de compétences pour évaluer les biens immobiliers à vendre ou à louer. Sans oublier d’établir un descriptif de présentation et de valorisation du bien immobilier.

Quel parcours suivre pour exercer ce métier ?

Pour exercer ce métier de négociateur immobilier, il faut fournir un certificat de qualification professionnelle de négociateur immobilier pouvant être obtenu suite à une formation professionnalisante. Mais, vous pouvez aussi y accéder en disposant d’un BTS professions immobilières (Bac+2) ou une licence professionnelle professions immobilière.

2.  Le métier de trader, un tout nouvel univers à explorer

Si vous êtes à la recherche d’un métier pour gagner 3000 euros par mois, trader pourrait bien, vous intéresser. Un trader vend et achète des actions. Il doit travailler sans relâche pour suivre en permanence la fluctuation de leur cours. Il va œuvrer pour le compte d’une banque ou d’une entreprise boursière. Son principal objectif est de réaliser des profits.

Les formations pour devenir trader

Pour devenir trader, il faut suivre un cursus universitaire en finance. Il doit détenir au minimum un bac + 5, que ce soit en commerce, en spécialisation Finance, en gestion, en mathématique, en statistique, en droit ou économie. Ce serait idéal si c’est complété par un 3ème cycle en finance ou des stages en tant qu’assistant trader.

Le salaire d’un trader

Le trader peut avoir plusieurs spécialisations. Il peut aller dans la gestion d’actions, les devises, les bons de Trésor, etc. Son salaire va varier en fonction des domaines dans lesquels il investit. Mais pour un débutant, cela peut aller de 4 000 et 6 000 euros par mois. Ce salaire peut être influencé par de nombreux critères, dont sa localisation et son profil.

 

3.  Coaching sportif, un métier qui pourrait rapporter plus de 3000 euros par mois

Le coaching sportif fait partie des métiers qui permettent de gagner 3000 euros par mois. La raison est simple : c’est un secteur très convoité. Avec un modèle social qui impose une taille fine et une silhouette bien sculptée, il n’est pas étonnant que le coaching sportif ne connaisse pas de chômage. Toutefois, il faut disposer d’une certaine expertise. Vous devez aussi apporter des résultats palpables.

Les missions d’un coach sportif

Le coaching sportif est un accompagnement personnalisé. Il travaille, en plus des programmes d’entraînement qu’il a déjà élaboré au préalable, pour dynamiser la séance et motiver son client. Il peut donner des cours collectifs ou individuels en fonction des besoins. Les exercices proposés devront être thématisés et ils sont destinés à affiner ou à muscler une partie spécifique du corps.

Les qualifications et compétences pour devenir coach sportif

Parmi les qualifications d’un coach sportif, il faut :

  • Être un grand sportif,
  • Être résistant pour pouvoir enchaîner les entraînements,
  • Être capable d’assurer la sécurité de ses clients,
  • Être un bon pédagogue,
  • Disposer d’un talent naturel de coach pour motiver et encourager ses clients tout au long de son programme sportif.

En réalité, il n’existe aucune formation particulière pour devenir coach sportif. Vous devez plutôt suivre une spécialisation dans le domaine du sport.

Les débouchés et la rémunération en coaching sportif

Le coaching sportif est aujourd’hui très tendance. Il permet une grande possibilité de carrière. Il n’est pas rare qu’on voie de plus en plus de salles de fitness s’ouvrir aux quatre coins de la rue. Suivant votre expérience, l’originalité de vos propositions et les résultats que vous promettez, vous pouvez être payé à environ 2800 à 7000 euros par mois.

4.  Ingénieur commercial, une profession intéressante pour un salaire très motivant 

En plus de faire disposer au salarié d’une grande autonomie, le métier d’un ingénieur commercial fait aussi profiter d’un salaire motivant. Il entre dans la catégorie des métiers évolutifs. Combien il gagne ? Quels sont exactement ses missions et quel parcours pour devenir un ingénieur commercial ?

Combien gagne un ingénieur commercial ?

En France, le salaire d’un ingénieur commercial tourne autour de 3 333 à 7 583 euros par mois. En moyenne, il peut donc disposer d’un revenu d’environ 5 458 euros bruts par mois. Cette rémunération varie bien entendu suivant la société dans laquelle il travaille, sa performance et ses années d’expérience.

Les missions d’un ingénieur commercial

Un ingénieur commercial travaille essentiellement pour :

  • La vente de produits ou de services,
  • La gestion du portefeuille client,
  • L’établissement d’une stratégie commerciale performante,
  • La prospection et l’analyse des besoins des consommateurs…

Il doit aussi exécuter d’autres tâches. Il doit répondre aux appels d’offres, rédiger des propositions commerciales, mener les négociations des prix et des délais, prendre en charge le suivi du projet commercial, etc.

Le cursus pour devenir un ingénieur commercial

Un ingénieur commercial doit détenir un diplôme d’une école d’ingénieurs. Ce parcours peut être complété par un 3e cycle spécialisé dans les techniques commerciales. Pour certaines sociétés, elles embauchent des candidats issus d’une école de commerce. L’apprentissage du métier se fera essentiellement en cours de travail.

Pour ce qui est des compétences et des qualités personnelles, un ingénieur commercial doit maîtriser différentes techniques spécifiques à son domaine. Il doit être à l’aise avec la manipulation des logiciels et outils bureautiques. Disposer d’une notion en gestion financière, budgétaire et économique reste aussi très important.

Un ingénieur commercial se doit d’être un excellent communicant. Il sait négocier, argumenter et avoir le sens aigu de l’analyse. Il doit être déterminé, coriace et autonome.

 

5.  Conseiller financier, profiter d’un salaire qui évolue très vite

Le métier de conseiller offre de très belles perspectives professionnelles, mais aussi salariales. Il faut partie des professions les mieux payées du milieu bancaire. Comme il n’exige pas particulièrement un diplôme de haut niveau, il permet une insertion professionnelle particulièrement facile.

Conseiller financier, fiche métier

Travaillant dans un établissement financier en particulier, les missions du conseiller financier consistent généralement à accompagner un client dans son projet financier. Il va notamment étudier le profil de celui-ci et analyser ses besoins pour l’aider à atteindre les objectifs qu’il souhaite réaliser.

Il œuvre essentiellement afin

  • D’élargir le portefeuille de ses clients,
  • De vendre des produits,
  • D’animer le portefeuille de ses clients.

Il aura donc à :

  • Effectuer un suivi quotidien des comptes de ses clients,
  • Informer sa clientèle à propos de nouveaux produits,
  • Modifier et adapter les contrats en cas de besoin,
  • Prospecter de nouveaux clients potentiels,

Le salaire d’un conseiller financier

Si vous souhaitez toucher dans les 3000 euros par mois, le métier de conseiller financier peut tout à fait vous convenir. Il peut effectivement vous rapporter bien plus. Si vous débutez à 2500 euros par mois, cela peut très vite s’accroitre et atteindre dans les 5000 à 6000 euros. Cela fera un salaire moyen d’environ 4000 euros.

Les compétences attendues d’un conseiller financier

Le métier de conseiller financier est accessible dès que vous détenez un bac+2. Vous pouvez suivre un cursus universitaire en gestion des entreprises et des administrations en option gestion et management des organisations. Vous pouvez aussi prétendre à ce poste avec un BTS Banque, un BTS en Management ou un BTS en négociation et digitalisation de la relation client.

6.  Business Developer, un salaire mensuel moyen d’environ 2 922 euros

Le Business Developer est un responsable développement. Étant un expert du stratège du commerce, il faut le distinguer du commercial. Sa fonction est plus étendue et ses responsabilités sont plus importantes.

Rôle et mission d’un Business Developer

La première tâche du Business Developer est de concevoir et mettre en place une stratégie commerciale, que ce soit à long ou à court terme. Il va donc élaborer et exécuter un business plan dans l’objectif de faire prospérer la finance de l’entreprise dans le délai convenu. Il doit donc essentiellement se concentrer sur la mise en œuvre d’un plan de développement.

Pour ce faire, il doit déployer différentes stratégies et doit maîtriser le management de projet. Parmi ses qualités, il doit être un bon communicant. Il doit savoir négocier et convaincre. Piloter un projet doit être dans ses cordes et il doit détenir des compétences lui permettant de fidéliser ses clients.

Un Business Developer doit maîtriser les différentes techniques de prospection, de vente et de négociation commerciale. Il doit être à l’aise dans le monde des affaires. Mais, les compétences managériales et administratives sont parmi les plus essentielles.

S’il existe encore très peu de centres de formation qui prépare à ce métier, il est tout de même possible de trouver des modules en Business Developer dans quelques écoles de commerce.

Le salaire moyen d’un Business Developer

En CDI, le Business Developer empoche jusqu’à 4 800 euros par mois, avec primes qui restent variables en fonction de sa performance. Pour les juniors, les salaires tournent autour de 40 à 50K euros, soit environ 3 300 à 4100 euros de salaire mensuel.

7.  Social Media Manager, un revenu entre 2 500 à 3 700 euros

Internet a révolutionné les métiers. De nouveaux postes se créent, dont le social media manager. Cette profession fait partie du domaine du webmarketing.

Social media manager : qui est-ce et quelles sont ses missions ?

Le social media manager est responsable de la visibilité d’une marque, d’un produit ou d’une entreprise sur la Toile ou les réseaux sociaux. C’est l’expert qui s’occupe et veille à l’e-réputation d’une société donnée, surtout sur les réseaux sociaux.

Pour mener à bien sa mission, il doit définir une stratégie de social media en collaboration avec la direction marketing dans l’objectif d’améliorer la visibilité de l’entreprise. Il va travailler pour identifier les cibles, cerner les besoins, déployer tous les moyens pour convertir les prospects en clients, etc.

Quel est le salaire d’un social media manager ?

Pour un social media manager junior, son salaire oscille entre 2 500 à 3 500 euros par mois. Une fois qu’il sera sénior, il pourra profiter d’un revenu très intéressant, à partir de 3 700 euros.

Le cursus à suivre pour devenir un social media manager

Le métier de social media manager est accessible à partir d’un bac + 3. Cependant, les recruteurs vont souvent privilégier ceux disposant d’un bac + 5. Vous pouvez suivre des cursus en marketing digital et réseaux sociaux, en digital e-business, en e-commerce et marketing numérique, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *