Universités d’été du Parti Socialiste : le programme de notre équipe

Chaque année, les socialistes se retrouvent pour débattre, discuter, proposer, lors des traditionnelles Universités d’été de La Rochelle. Cette année, notre équipe sera présente sur différents ateliers et plénières.

27 août 2015

Vendredi 28 août

Plénière d’ouverture – 14h30

Retrouvez Pierre Cohen, président de la FNESER, qui interviendra en ouverture de ces Universités d’été.

COP21 : Les partis s’engagent – 15h15

Plénière animée par François Lamy.

Le péril écologique est un défi majeur pour les partis progressistes. La nature du danger est connue, ses effets climatiques, humains, sociaux et économiques ne font plus débat. Les solutions pour affronter ce défi inédit sont également connues. Il faut maintenant agir de manière résolue et continue. La conférence de Paris sur le climat (COP21) est pour les partis progressistes un rendez-vous crucial.
Les principaux dirigeants des formations de gauche, écologistes, citoyennes et démocrates s’exprimeront sur leurs engagements pour faire de la COP21 un succès.

Université et recherche : des secteurs clés pour construire l’avenir – 16h15

En salle Eider.
Atelier animé par Isabelle This-Saint-Jean

L’enseignement supérieur et la recherche détiennent les clés de nombreux défis que nous avons à relever au XXIe siècle pour parvenir à construire un nouveau modèle de croissance, innovant, solidaire et respec- tueux de l’environnement, tant dans le domaine de la santé que dans celui de la transition énergétique et écologique. Mais comment répondre à ces nouveaux défis en matière d’ensei- gnement, d’organisation et de priorités de recherches ? Les secteurs du savoir et de la connaissance sont indispen- sables à l’émancipation des individus et à l’approfondissement de notre démocratie. Mais ils doivent être également des lieux de formation et de qualification favorisant le dynamisme économique et l’emploi.

COP21 : La société s’engage – 18h15

Plénière animée par Jean-Marc Germain.

Le changement climatique va durablement perturber les équilibres naturels, mais également humains, de notre pla- nète. Face à ce péril, la société est la première touchée: événements météorologiques extrêmes, menaces sanitaires multiples, migrations climatiques massives, etc. Première concernée, la société tout entière doit s’engager. Pour s’orga- niser et faire entendre leurs voix, nos concitoyens peuvent s’appuyer sur des acteurs associatifs et des territoires fortement mobilisés. C’est essentiel pour un changement véritable des mentalités et donc de la réalité.

Réunion autour de Martine Aubry – 19h

En savoir plus

Samedi 29 août

Quelle place pour l’Europe dans la gouvernance climatique mondiale ? – 9h15

Atelier en salle Ilates
Animé par Gilles Pargneaux

L’Union européenne a été le premier acteur à présenter, dès octobre 2014, ses engagements en vue des futures négociations de Paris. Le « paquet énergie climat », qui prend appui sur l’exemple de la France, a mis l’Europe à la pointe de la tran- sition énergétique mondiale. Pour autant, dans la gouver- nance internationale, ce leader- ship européen peine à se faire entendre. En Europe même, cet accord suscite de nombreuses questions : comment les efforts seront-ils partagés entre les États membres ? Quels inves- tissements seront privilégiés, notamment via le plan Juncker ? Quels seront les outils poli- tiques à mettre en œuvre pour faire vivre cette Europe de l’énergie durable? Quel calen- drier rythmera les actions de terrain ?

A trois mois des régionales : attentes et défis – 11h00

Retrouvez l’intervention de Pierre de Saintignon, Premier vice-président du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais, tête de liste aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

La France s’est engagée dans la transition écologique de son modèle productif, et les Régions dirigées par la gauche en sont un acteur essentiel. Elles ont d’ailleurs été renforcées dans cette tâche par la réforme territoriale destinée notamment à les rendre plus efficaces, plus justes, plus équilibrées, plus cohérentes.

Après cette réforme et à trois mois des élections régionales, quelles sont les attentes de nos concitoyens et les défis qu’il appartient à la gauche de relever ?
L’enjeu est de taille: mettre les régions au service des Français et des défis de l’avenir.

L’Euro- Méditerranée, espace de la transition écologique ? – 11h00

Atelier en salle Casoar.
Co-animé par Gilles Pargneaux

La Méditerranée sera l’une des zones géographiques les plus affectées par le changement cli- matique : les effets attendus y seront particulièrement impor- tants, et les impacts environne- mentaux et socio-économiques risquent d’y être considérables. Les pays des deux rives ont pris conscience de la nécessité de relever ensemble ce défi. Alors que s’est tenue ces 4 et 5 juin derniers à Marseille la MED-COP 21 et alors que la France accueille à la fin de l’année la 21e Conférence mondiale sur le changement climatique, il est donc temps de faire un point sur la Méditerranée des projets.

Prélèvement à la source – 14h15

Conférence dans l’auditorium
Retrouvez Pierre-Alain Muet, député du Rhône aux côtés de Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, l’une des mesures économiques phares du quinquennat de François Hollande, sera mis en place à partir de 2018. Quelles en seront les meilleures modalités ? Qu’attend-on de cette réforme en termes de justice sociale ? Jean-Marc Ayrault et Pierre-Alain Muet font des propositions concrètes de mise en œuvre qui introduiront plus d’égalité pour les citoyens.

Dédicaces – 14h – 15h30

Jean-Marc Germain, député des Hauts-de-Seine dédicacera son livre « Tout avait si bien commencé ».

Dédicaces – 15h30 – 16h30

Pierre-Alain Muet, député du Rhône dédicacera son livre « Pour un impôt juste, prélevé à la source », avec Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre.