Un rapport veut assainir le financement des campagnes électorales et des partis politiques

Retrouvez l’article des Echos sur le rapport de Romain Colas et l’encadrement du financement des partis politiques

17 juillet 2015

« Jeanne », « Bygmalion » ou ac hat de votes à Corbeil-Essonnes, autant d’affaires qui suscitent la défiance des citoyens par rapport à leurs élus, selon la commission des Finances.
Vers six ans d’inéligibilité maximum en cas de non respect des règles du financement des campagnes électorales ? Cette proposition figure avec dix-neuf autres dans le rapport adopté par la commission des Finances de l’Assemblée nationale.

Selon le rapporteur Romain Colas, député PS de l’Essonne, « chacun peut mesurer combien le soupçon continue trop souvent de peser sur les relations qu’entretiennent nos compatriotes avec les élus, en particulier avec ceux qui exercent des mandats électifs nationaux », avant d’évoquer « le poison des affaires ».

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site des Echos >